Depuis son arrivée sur la scène musicale du jazz à la fin des années 1980, Frédéric Alarie n’a cessé d’approfondir et d’enrichir son jeu à la contrebasse. Il a une réputation d’habile bâtisseur, aimant déconstruire les échafaudages convenus du jazz pour en ériger de nouveau. On qualifie son jeu de fluide, de sensible et des plus audacieux.

 

Il a joint les ensembles de Bernard Primeau, Lorraine Desmarais, Jean-Pierre Zanella et Yannick Rieu pour ne nommer que ceux-là. Du Canada à la Chine, en passant par la France, la Belgique, le Danemark, l’Autriche, l’Allemagne, la Pologne et les États-Unis, partout à titre d’invité, il a laissé sa marque comme contrebassiste de très haut calibre. Il a eu la chance de jouer auprès d’illustres artistes tels que Oliver Jones, Ranee Lee, Sheila Jordan, John Abercrombie, Joe Lovano, Renaud Garcia-Fons, Georges Benson, Salvator Adamo, Nathalie Dessay, Charles Aznavour et Michel Legrand. Il a formé ses propres ensembles dont Frédéric Alarie & Basse Section et ces dernières années, le Frédéric Alarie Quartet, Trio et Duo.

 

Frédéric Alarie est un des contrebassistes les plus recherchés au Canada. Il a participé à 34 albums comme accompagnateur-soliste et à une soixantaine d’albums comme artiste invité; plusieurs de ces albums ont obtenu des récompenses dont des FÉLIX et un JUNO AWARD. À titre de compositeur, il compte à son actif neuf albums, lesquels furent louangés par la critique. L’album Vision avec la formation Basse Section lui a valu en 1997 une nomination pour le meilleur album jazz de l’année à l’ADISQ. La même année, Saison Jazz Montréal le nommait Découverte de l’année. En 1998, il remporte le Prix de Jazz Trébas.

 

Frédéric Alarie étonne par la couleur, la profondeur et l’audace de son travail: musicien, compositeur, soliste, il parvient toujours à élargir les limites de son expression et celles du jazz.

© 2015 FRÉDÉRIC ALARIE | TOUS DROITS RÉSERVÉS | ALL RIGHTS RESERVED